opération chicot pour le martinet ramoneur

operation chicot-mrtinet ramoneur

Opération chicot

M. Florent Laberge grand visionnaire lors de la création des jardins du Mont des Lilas nous transmettait lors de ses dernières conversation qu’il avait un souhait de projet, le souhait de voir les gens s’impliquer dans l’aide au martinet ramoneur, voilà le but de vous rapporter ces information à propos du martinet et des chicots cueillies chez Québec oiseaux Québec oiseaux chicots.

Le Martinet ramoneur

Le Martinet ramoneur est un petit oiseau noirâtre similaire à l’hirondelle. Il se distingue de cette dernière par sa courte queue et ses ailes arquées tel un boomerang. Avant le début de la colonisation et de la foresterie industrielle, le Martinet ramoneur nichait dans la cavité centrale des arbres morts de grande taille (diamètre de plus de 50 cm). Ces gros chicots se faisant rares, l’espèce a pris refuge dans les vieilles cheminées en maçonnerie. Malheureusement, ce nouvel habitat est aussi en perte avec la diminution des vieilles cheminées adéquates pour le martinet dû aux rénovations et aux fermetures de celles-ci.

Depuis un peu plus de 40 ans, la population canadienne du Martinet ramoneur a subi un important déclin, ce qui lui a valu le statut d’espèce menacée selon la Loi sur les espèces en péril. En effet, de 1970 à 2012, le nombre d’individus a diminué de 92 %. Au Québec, il ne resterait guère plus que quelques milliers de couples nicheurs.

Les caractéristiques des chicots recherchées par le Martinet ramoneur :

  • Diamètre de plus de 50 cm
  • Arbre creux (vide)
  • Présence de cavité(s)
  • Cavité au sommet de préférence (de type cheminée)
  • Alors vous comprendrez notre attachement aux gros arbres qui donnent l’impression de tenir par la corde de la chandelle et ne servent à rien .
  • Vous trouverez ici des documents relatifs au sujet afin de garder vive la pensée d’aide aux martinets
  • Operation_Chicots
  • Affiche_Operation_chicots
  • Dep_Martinet-QO_FR_2015_